Idées de choses à faire à Rome – City Guide

17495922_10212060296333611_1727646903_n

J’ai envie de vous faire partager un peu de ma superbe semaine passé à Rome cet été 2016. Cette belle capitale m’a éblouie par son histoire apparente pratiquement à chaque coin de rue (vestiges, monuments, édifices religieux…). Et j’ai pu me régaler de ses spécialités culinaires. Quand je me remémore cette semaine passée là-bas, mes souvenirs sont baignés d’un chaud soleil, de découvertes, du rire extraverti des Italiens et de l’ombre des parcs.

J’espère vous donner envie d’y aller.

Pour ce qui est du tarif pour la semaine en terme de transport et de logement pour deux personnes on était au alentour de 500€.

((Les photos sont de moi, il vous est donc interdit de les reprendre))

Astuce logement:

Un emplacement proche du centre-ville est très appréciable. En effet, il s’agit bien là d’une capitale, donc plutôt vaste. Un emplacement proche du centre-ville permet donc de profiter au maximum de la beauté de la ville et des quartiers plus typiques. Nous avions choisi un hôtel très proche de la Gare de Termini (Gare du centre ville de Rome), très pratique aussi bien pour les navettes pour l’aéroport que pour la bouche de métro situé juste en dessous. Effectivement, malgré notre courage et notre volonté farouche de tout vouloir faire à pied, la fin de semaine arrivant et les courbatures aux jambes aussi, le métro est devenu notre allié.

17467752_10212060489018428_924872200_n

Astuce vacances:

Rappelez-vous, vous êtes en vacances, rien n’est pire pour moi que de se presser lorsque l’on est en vacances. Ça gâche presque mon plaisir. Le mieux est donc de prévoir ses journée sans se mettre la pression, et rendre cette escapade sympa c’est aussi son coté aventureux. Nous nous sommes prévu, en gros, deux choses par jour à faire. Et le reste on à improvisé, on pouvait choisir de se laisser guider par des quartiers typiques et chaleureux, et tombé au dédale d’une ruelle sur une somptueuse fontaine ou bien se perdre dans un parc et finir les pieds dans un point d’eau (italian mood). Laissez les choses se faire.

Choses à faire:

  • Les visites gratuites, renseignez-vous sur les musées gratuits en fonction de la période où vous allez à Rome, ou bien faites comme nous et allez-y un peu au culot. Si on vous laisse entrer tant mieux si c’est payant tant pis.
  • Les parcs, surtout celui de la Villa Borghèse, absolument gigantesque et dépaysant, un peu en hauteur de la ville, il permet un point de vue magnifique.
  • La Fontaine de Trevis, majestueuse et hypnotisante. N’oubliez pas d’y jeter votre pièce.16010109_10211392748845341_632100256_o
  • Les chapelles et églises qui bordent les rues et vous pouvez y rentrer gratuitement si vous êtes convenablement habillé afin de respecter les fidèles du lieu. Nous avons découvert de véritables beautés d’architectures en allant nous rafraichir à l’ombre des petites églises. 16009816_10211392749245351_1655616389_o
  • Le Vatican, pour sa dimension culturelle et historique, les jardins et la Chapelle Sixtine valent le coup. Vous pourrez constater par vous-même l’amour que porte les italiens pour le Pape et la religion en générale.
    Pour la visite il faut payer un passe et vous recevez une gommette à coller sur vous avec l’heure de votre entrée. Un guide vient vous chercher et vous emmène jusqu’à l’entrée de l’édifice qui se trouve derrière le bâtiment. Nous avons dû arriver sur place vers 9h30, notre passe était pour 11h, et nous sommes entrés dans le musée vers 11H35. La pa-tien-ce.  Nous en attendant le guide on fait de jolies photos de la place et des colonnades.17474545_10212060297773647_518548006_n
  • Le Colisée, j’ai apprécié l’histoire du lieu et son ambiance plutôt mystique (je revois dans ma tête le film Gladiator). En matière de file d’attente, c’est toujours la même histoire, premier arrivé, premier servi. Donc levez-vous tôt pour tenter de passer avant la file des groupes de touristes. La patience est ensuite de rigueur.15992184_10211392749205350_458749228_o
  • Si vous voyagez en période de chaleur (juillet/aout), vous pouvez vous offrir une journée pour vous prélasser au bord de la mer (Attention au coup de soleil puissance 10 000). La ville d’Ostie est en effet relié à Rome par un train, vous payerez le même prix qu’un ticket de métro. Cependant, sachez que le bord de plage est gardé, c’est-à-dire que pour en jouir, il vous faudra « louer » votre parasol environ entre 10 et 15€. Souvent associé à des transats et des sauveteurs. Sinon vous devrait aller un peu plus loin sur le littoral pour des plages libres. Attention au soleil qui brûle littéralement, crème solaire 50 obligatoire.
  • La « guinguette » qui borde les bords du Tibre l’été, très sympa pour y manger un bout, boire un verre et se laisser bercer par la vie nocturne qui s’éveille.16106481_10211392749125348_2022893093_o
  • Tu aimes la nourriture ? Alors va au Centre Commerciale EATALY (super jeu de mots). C’est pour moi une chouette découverte, c’est un centre commercial sur plusieurs étages destiné à la nourriture locale et artisanale. Nous y sommes aller dans le but d’y manger le « midi » car en fait il était 14h.. Et nous nous sommes vraiment régalé. Il y a un étage « Restauration et Bar », j’ai commandé une Mozza accompagné de charcuteries locales (tenez-vous bien les glandes salivaires), la fromagerie de mozzarella qui fournissait le stand de restauration été juste à côté, je les ai quasiment vu fabriquer la mozza qu’ils ont mise dans mon assiette. J’ai kiffé. Et ensuite on s’est baladé deux heures dans les rayons pour trouver des « souvenirs » croquants et fondants. Tout en dégustant une glace artisanale et un cappuccino à tomber.17467906_10212060488858424_1271785890_n

Petits secrets:

  • La place aux chats, ils sont nombreux à avoir trouvé refuge dans la place de Torre Argentina, sur les ruines de l’endroit même où César a été tué. Une place pleine de vestiges et uniquement contemplatif, on ne peut seulement la regarder d’en haut. Mais à la nuit tombée, quand la température se fait plus douce des chats inondent les vestiges de leur présence féline.16107790_10211392748805340_277451856_o
  • La serrure l’Aventino, au niveau de la Piazza dei Cavalieri di Malta, se trouve une grande porte sur laquelle se trouve une très jolie serrure qui offre aussi une vue intéressante. Au fond se cache un bâtiment visible à l’oeil nu.16106477_10211392749045346_1398479644_o
  • Pyramide de Cestius, une pyramide à Rome ? Pourquoi pas, voici un vestige très dépaysant. Pour la trouver vous pouvez vous rapprocher de la station de métro « piramide ».16106310_10211392748885342_899774309_o
  • Le passage Salita Borgia situer entre Piazza san Pietro in Vincoli et la Faculta di Ingegneria, vous permettra de déambuler dans de jolies rues piétonnes et de tomber par la suite vers le Colisée. 16106447_10211392749325353_1576530517_o

Miam: Bien entendu il est très déconseillé de manger dans les quartiers trop touristique (Prix, qualité…) Par exemple: évitez de manger dans les quartiers trop proches de la Fontaine de Trevis.

  • Manger un Tiramisu mortel à Pompi, sur la très chic Piazza di Spagna, en redescendant du parc de la Villa Borghese. Pompi est une institution du tiramisu, j’en ai gouté un à la fraise (pure tuerie) et aussi un à la pistache (de la mort qui tue) et aussi un banane chocolat (mamamama). Passage obligé pour moi lorsque je retournerai à Rome.16358054_10212486769150720_1068290253_o
  • Les Pastas, con carne, all carbonara… Les Menus italiens sont souvent composés de plusieurs plats, un peu comme notre célèbre « entrée/plat/dessert ». Les pâtes sont souvent « l’entrée » et le plat est plutôt composé de poissons ou de viande mais servi avec un accompagnement maigre. Cependant nous avons souvent commandé uniquement un Pasta car c’est plutôt copieux et pour avoir le plaisir de trouver un dessert en chemin. Comptez entre 8€ et 15€ pour les pâtes. Attention : le service n’est pas souvent compris dans la note. Et le pain est en supplément.
  • Les glaces, Gelati. Les glaces italiennes sont une institutions, on ne mangerait que ça à longueur de journée. Un très bon glacier à coté du Vatican : Old Bridge Gelateria.

16009977_10211392746845291_2017528409_o

  • Les pizzas, les pizzas ont des pâtes plutôt fines. C’est étonnant mais le gout des pizza est plutôt simple (très loin de la cannibale et de la campagnarde), en effet, les gouts sont souvent peperonni (pizza avec des tranches de salami épicé), mozzarella, nature à l’huile d’olive (pour être mangé comme du pain)…
  • La MOZZARELLA et Burata (haaaaaaaaaaa) Voir EATALY16010641_10211392748765339_2021539892_o
  • Les tratoria, pour prendre des petits dejeuners de compétition. Certaines viennoiseries sont plutôt déroutantes pour les français, comme les croissants décliné en beaucoup de saveurs (chocolat, citron meringué, crème, myrtille…). La version salée est aussi proposée: Des sandwiches pain de mie blanc ham&cheese, mozza, chicorée, et des sandwiches avec du pain ciabatta.
  • Les boissons chaudes (#amourducafé), les italiens sont connus dans le monde entier pour leur amour du café, du vrai de vrai, des grains moulu et infusé par les baristas. D’ailleurs c’est une des rares capitales européennes qui ne possède pas de Starbucks…………..
    Bref, considéré que le cappucino est une boisson du matin. Que la plupart des italiens ne boivent de café que dans les baristas et qu’ils le boivent souvent accoudé au bar et très rapidement (souvent en une ou deux gorgées). Mais c’est vrai qu’il est bon.
  • L’eau: Rome possède une (ou des) centaine de fontaine d’eau fraiche et potable dans toute la ville. En été la température peut facilement vous faire chavirer si vous ne vous hydratez pas. L’eau des fontaines est venue à nous un peu comme de l’or à un chercheur d’or. On a même remercié tous les dieux romains. Elle était parfois meilleure que l’eau en bouteille. En tout cas, si toi aussi tu as peur de mourir de soif, pas de soucis. Tu peux télécharger l’application Fountains in Italy (sur Androïd et Apple), qui cibleront tes meilleurs amis.17496232_10212060503498790_429634156_n

Le guide parfait ?

  • Sans conteste le Cartoville ROME, j’aime beaucoup les guides Cartoville, je trouve que les plans quartiers par quartiers permettent vraiment de bien trouver ses repères dans la ville. On y trouve bien sur des idées de lieux à visiter et des « trucs et astuces » sur la vie locale.

Toutes les choses que j’ai pu vous décrire précédemment sont des choses que j’ai vu et vécu, c’est pour cela que ce poste n’est pas « complet », en effet, il me reste encore beaucoup de lieux secrets et de parcs et de monuments à visiter mais j’ai jeté ma pièce dans la fontaine de Trévis donc je devrais pouvoir y retourner un jour ;).

Biby

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s